Le successeur du SMS : le RCS par Google

Connaissez-vous ce terme ? À la base le sujet de l’article était les notifications push mais j’ai préféré vous parler de ça un peu plus tard et vous dire deux mots sur les RCS, le Rich Communications Services.

 Ce n’est pas nouveau, c’est une idée que Google avait déjà eu, mais pas exploitée. Le but ici est de mettre en place une application native universelle et intéropérable (chez Android pour le moment)

googles-new-logo

Il est vrai que ce mot peut vous sembler inconnu mais en réalité ce ne sont que des messageries intéropérables. Ce sont des applications qui permettent de concevoir des groupes de chat, d’envoyer des photos en haute qualité ou encore d’obtenir des confirmations de lecture. Le but pour Google est de se mettre en travers de Whatsapp (même si on a vu Mark Zuckerberg à une conférence Samsung il y a quelques jours), qui connaît une croissance fulgurante depuis 2014. La filiale de Facebook a déjà passé le cap du milliard d’utilisateurs actifs et a pour but d’arriver à 2 ou 3 milliards d’utilisateurs prochainement.

WA_Material_Device

Et c’est à l’occasion du Mobile World Congress (MWC), qui a eu lieu la semaine dernière à Barcelone, que Google fait parler de lui à ce sujet.

Barcelona_Solutions_GSMW_Mobile_World_Congress_2016

 

Le Mobile World Congress s’est tenu à Barcelone du 22 au 25 Février 2016. Smartphones, tablettes, objets connectés et accessoires sont annoncés tout au long de ce salon. De plus, les marques en profitent pour annoncer leurs grandes nouveautés donc ce salon est assez intéressant et pertinent pour détecter les futures tendances du marché.

 

Comme chaque année, les opérateurs essaient de s’accorder sur de nouveaux standards, notamment en matière de messagerie. Google n’est pas le premier à avoir voulu mettre ça en place, on peut prendre l’exemple de BlackBerry avec BBM qui fonctionnait plutôt bien à une époque.

Le but est vraiment que tous les Android puissent utiliser cette application et de faciliter la messagerie pour tous. Si on aborde la partie technique, on peut dire que Google met tous les arguments de son côté car l’application RCS sera publiée en open source et aura une API, pour que les développeurs s’y intéressent.

 

Google tente un gros coup avec le RCS, c’est un modèle qui n’a jamais vraiment fonctionné, mais on a envie de se dire, et pourquoi pas ?

 

Il faut juste savoir si les utilisateurs vont adhérer au concept et soutenir le projet, deux questions se posent ici :

Le service sera t-il payant ? Et les données seront-elles bien sécurisées ?

Articles liés
La réalité virtuelle, un nouvel atout pour les marques !
Introduction à Volley et GSON
Les outils de l’UX/UI designer
Retour sur la keynote d’Apple du 9 Septembre 2015

Laissez votre commentaire

Votre commentaire*

Votre Nom*
Votre site internet

5 × deux =