Google I/O 2019 : « Délivrer la bonne information, au bon moment, à la bonne personne. »

Salut tout le monde, Olivier au rapport.

Comme chaque année depuis 2008, Google nous a donné rendez-vous pendant trois jours de conférences, cette fois-ci du 7 au 9 Mai, afin de découvrir toutes les innovations qui arrivent, à court et à moyen terme, sur tout l’écosystème Android.

Parmi toutes les nouveautés présentées, quatre d’entre-elles ont retenues mon attention :

  • la refonte du système de partage de contenu de votre application vers une tiers,
  • la segmentation au sein de la priorisation des notifications,
  • la prédiction de la prochaine action faite par l’utilisateur depuis une notification,
  • l’ajout du MultiTasking pour améliorer l’intéraction avec les notifications.

Dans une société où la vitesse de propagation et le flux d’informations disponible ne cessent de croître, ces points n’ont pour unique but que d’apporter la bonne information, à la bonne personne, au moment le plus opportun.

Sharing Shortcut API

En fonction du type d’application que vous développiez, le partage de contenu peut être un point primordial qu’il est important de maîtriser : il faut pouvoir distribuer rapidement et efficacement la bonne information à la bonne personne. Pour cela, Google a développé et propose une nouvelle api : Sharing Shortcut API. Et pour accompagner cette nouvelle API, la fenêtre de partage a eu droit à une refonte complète et se découpe maintenant en 3 sections :

  • Preview de l’information partagée (1) : Une URI, un thumbnail et une description du contenu. En tant que développeur, vous avez la main sur les informations que cette preview affiche.
  • Destinataires potentiels (2) : une liste de, maximum, 8 contacts (Deeplink Target) avec qui l’utilisateur à l’habitude et/ou peut potentiellement partager ce contenu.
  • Applications tierces potentielles (3) : une liste d’applications (Deeplink Intent) éligibles au type de contenu partagé.

Il est important de migrer le plus vite possible sur la nouvelle API car, sur l’appareil d’un utilisateur ayant installé Android Q, toutes les prédictions de contacts faites par celle-ci sera prioritaire par rapport à l’ancienne (ChooserTargetService). De plus, en tant que développeur, vous avez possibilité de customiser les lignes (2) et (3) de la fenêtre en ajoutant vos propre Deeplink Target et Deepling Intent. Pour cela, il est indispensable de fournir une Adaptive Icon (introduit avec Android O) ainsi que le nom de l’application (et de l’activité, dans le cas d’un Deeplink Intent). Cependant, ces ajouts doivent être fait avec parcimonie car plus vous ajouter de « deeplink maison », moins il restera de place pour que le système propose ses propres propositions.

Implémentation Gradle : androidx.sharetarget:sharetarget:x.x.x

Notification : Priority Vs Gentle

Le monde bouge, les informations nous arrivent en masse et de ce fait, on peut vite crouler sous un grand nombre de notifications qui, pour autant, ne sont pas forcement pertinentes au moment de leur réception. Dans une optique de toujours amener la bonne information au bon moment, Google a mis en place un système de priorisation des notifications, système qui s’étoffe avec l’ajout de deux nouveaux types de notifications :

  • Priority Notification : Caractérisé par l’émission d’une alerte sonore et l’affichage d’une icône dans la Status Bar de l’appareil. Elle apparaît aussi sur l’écran de verrouillage de l’appareil.
  • Gentle Notification : Complétement silencieuse, elle apparait tout de même sur l’écran de récapitulatif des notifications mais dans un onglet à part.

C’est lors du processus de création de la notification que le développeur peut déterminer le type de priorité (Priority ou Gentle) associé. Pour autant, lors de sa réception, ce niveau peut être modifié par le système comme par l’utilisateur. En effet, l’utilisateur a toujours le dernier mot et peut le modifier s’il estime que le type de priorité n’est pas assez / est trop élevé. Cette modification sera aussi appliqué sur les futures notifications émise par l’application.

Notification Actions

Le principe est, en se basant sur le contenu de la notification, de prédire un set d’actions potentiels que l’utilisateur peut être amener à vouloir faire après avoir traiter l’information qu’il a reçu.

Dans l’exemple si dessus, le message reçu contient plusieurs informations : un rendez-vous, une date et une adresse. En comprenant ce que l’expéditeur a voulu dire, le système est capable de générer plusieurs actions possibles et de les proposer à l’utilisateur afin d’optimiser son temps de réponse : éditer et envoyer une réponse appropriée (l’édition doit être activé côté application), ajouter le rendez-vous dans l’agenda ou ouvrir Maps afin de trouver le meilleur itinéraire pour se rendre au-dit rendez-vous. Il est tout aussi possible d’imaginer ouvrir un navigateur Web si une URL est présente ou un client Mail dans le cas d’un émail. Pour le moment, cette fonction est automatiquement activée pour les applications de Messassing Apps. Comme pour la Sharing Shortcut API, en qualité de développeur, vous avez la possibilité de générer vos propres suggestions et les combiner avec celle du système.

Implémentation gradle : com.android.support:support-compat:x.x.x

Notification : Bubble

Basé sur le même système que les notifications, Bubble a été développé comme une alternative au System Alert Window : une pop-up qui s’affiche en premier plan, au dessus de toutes les autres applications, et qui est censé être exclusivement utiliser afin de faire part d’informations systèmes importantes à l’utilisateur.

Simplement représenté par une Adaptive Icon en forme de bulle, la notification possède deux états bien distincts :

  • Collapsed : Icône flottante pouvant être déplacé et placé à n’importe quel endroit de l’écran par l’utilisateur et peut afficher un message si besoin,
  • Expanded : Au clic, elle se déploie et affiche une activité complète avec laquelle l’utilisateur peut interagir.

Assez similaire au Picture-in-Picture, ils n’ont pour autant pas le même objectif :

  • Picture-in-Picture : Permet à l’utilisateur de garder un oeil sur une tâche particulière tout en utilisant une autre application. Le taux d’interaction avec la vue est très limité.
  • Bubble : Permet à l’utilisateur d’accéder rapidement à une tâche bien précise (par exemple, participer à une conversation par messages). Le niveau d’interaction est donc assez élevé.

Articles liés
Les nouvelles batteries des smartphones
L’internet des objets
Créer une application pour Apple TV
Retour sur la keynote d’Apple du 9 Septembre 2015

Laissez votre commentaire

Votre commentaire*

Votre Nom*
Votre site internet

5 × quatre =